Les danses du swing

Le 24 décembre 2022

Introduction

Originellement, le swing est un style musical issu du jazz, caractérisé par son rythme animé et bondissant. C’est sur ce rythme que sont nés le charleston et diverses danses apparues entre 1920 et 1940.

Au cours de la seconde moitié du XXe siècle, ces danses prirent le nom collectif de ‘danse du swing’. À l’époque, chacune d’entre elles conservait son nom. La version la plus folle et la plus déjantée du swing fut le Lindy Hop (souvent appelé jitterbug).

Au cours de la décennie qui suivit la libération de la France en 1945, le jitterbug, prisé des soldats américains, fit fureur dans les clubs de jazz parisiens. Sous son aspect improvisé (habituelle feint en raison de sa virtuosité), il symbolisait alors un élan de liberté après des années de privation.

Déjà concurrencé par le Rock’n Roll dès la fin des années 1950, le swing tomba en désuétude dans les années 1970.

Toutefois, à titre d’ancêtre des danses de rue improvisées actuelles, les danses du swing rencontrent de nouveaux adeptes.

Interrompus sous la pandémie, de nombreux festivals de swing aspirent à renaitre.

Les festivals non compétitifs

Cliquez sur l’image pour démarrer

Devant une foule assise par terre à l’avant et debout à l’arrière, des danseurs, seuls ou en couple, s’emparent successivement de la piste de danse au son d’un orchestre réduit. C’est la formule des festivals non compétitifs.

Les festivals compétitifs

Cliquez sur l’image pour démarrer

Contrairement aux télécrochets — comme l’émission Révolution — la plupart des festivals compétitifs de swing sont basés sur l’improvisation. De manière à être fidèles aux origines du jazz.

C’est l’essentiel qu’ils en ont retenu puisque depuis le début de ce siècle, le swing intègre un grand nombre de rythmes de musique pop.

Les couples sont formés par tirage au sort. Le hasard réunit donc des couples du même sexe ou de sexes différents. Et la musique qui accompagne ces improvisations, d’une durée de deux ou trois minutes, est alors moins rapide que celle, effrénée, utilisée par les festivals non compétitifs.

Depuis deux jours, je me suis plongé sur Youtube dans l’univers joyeux du swing. Histoire de baigner dans l’esprit des Fêtes.

Je vous invite à y faire un tour…

Références :
Swing (danse)
West Coast Swing

Voici quelques festivals de swing (renommés avant la pandémie) dont on trouvera des vidéos sur Youtube : le volet ‘swing’ du Bavarian Open, le Berlin Swing Revolution, le Jazz Roots Battle (à Paris), le Montreal Swing Riot, le Prague Xmas Swing, le Scandinavian Open WCS (à Stockholm), le Swingtacular (à San Francisco), The After Party (près de Los Angeles), le Warsaw Halloween Swing, le West Coast Swing Budafest, le Westie Pink City (à Toulouse), le West in Lyon, et le West Zouk Time (à Brno).

Avez-vous aimé ce texte ?

Prière de choisir un nombre d’étoiles.

Moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Soyez la première personne à voter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
>